Retour au format internet
Francesca Caroutch Première publication: 27 septembre 2012

par Anne Mounic


Francesca Caroutch, Les enfants de la foudre. Mortemart : Rougerie, 2011.

La poésie de Francesca Caroutch oscille entre mythe, légende, sacré, termes abstraits et notations concrètes. Assez elliptique, elle rassemble des impressions à la façon de fragments détachés de leur instant. Parfois hyperbolique, elle revient également à la vie menue, comme dans cette première strophe de « L’oraison des chenilles » :

Nous nous aimions

au bois sacré des petits pauvres

dans les chemins creux de l’insomnie

dans les antiques cités saintes
dans les prairies de l’âme
au-dessus du ciel

Imprimer



Le texte demeure propriété de l'auteur .© temporel.fr
http://temporel.fr | contact@temporel.fr