Sommaire par numéro | Sommaire par thème

Accueil > à l’écoute > Entretiens

26 avril 2014

  • Alfred Dott par Alfred Dott, temporel
  • Temporel : Si l’on considère votre parcours, on s’aperçoit que le mot « photographie » s’associe avec celui d’ « action » ne serait ce que dans la désignation du groupe auquel vous appartenez depuis 1981 et que vous avez contribué à fonder, le GRAPh, Groupe de Recherches et d’Actions Photographiques présidé par Paul Dowler puis par vous-même.
    A cette notion d’action se relie celle de « groupe » que ce soit avec le GRAPh ou bien dans le cadre de votre métier d’instituteur, au sein de l’équipe animant la (...)

    lire la suite :

  • Emmanuel Hiriart par
  • Temporel : Quand tu écris « Je voulais grandir davantage », tu te réfères à « l’enfance, inachevée », mais, d’une façon qui pourrait paraître paradoxale, non comme retour sur l’enchantement intemporel ou paradis perdu des jeunes années, mais comme reprise de ce qui, là, était bon, authentique et recommandable. C’est ainsi, au moins, que je le perçois. Peux-tu nous apporter quelques précisions sur cette question ?
    Emmanuel Hiriart :
    En effet il ne s’agit pas de retomber en enfance mais de continuer à grandir. (...)

    lire la suite :

  • Entretien avec Gabriel Sivak par temporel
  • Introduction
    Temporel reçoit Gabriel Sivak, jeune compositeur argentin d’origine qui vit en France depuis une quinzaine d’années. Sa musique, très personnelle, ne se laisse pas enfermer dans un genre particulier. Avec son ensemble Contramarca, composé de Serge Amico (bandonéon), Survier Flores (violon), Cécile Roubin (violon), Ritsuko Ohashi (alto) Marie-Ange Wachter (violoncelle), Gabriel Sivak (piano, composition), il se produit en Europe et en Argentine.
    Dans l’entretien accordé à Rfi, tu dis (...)

    lire la suite :

  • Entretien avec Liliane Klapish par Anne Mounic, Guy Braun
  • La grammaire du réel :
    Entretien avec Liliane Klapisch
    En ce 30 octobre 2008, nous avons rendez-vous à deux heures de l’après-midi avec Liliane Klapisch, chez elle et dans son atelier, pour un entretien sur son œuvre de peintre. Nous sommes reçus avec une grande hospitalité autour d’une table garnie de bonnes choses – des galettes à l’anis, du chocolat noir, du gingembre, des clémentines. Tout cet ensemble, bien disposé, avec les tasses à café dénote le goût du peintre pour les objets et leur mise (...)

    lire la suite :

  • Michèle Duclos s’entretient avec Jean-Paul Michel par Michèle Duclos
  • Jean-Paul Michel : « Le réel, un Chaos ; le poème, ce qui nous reste, pour faire face. »
    Entretien avec Michèle Duclos
    Né en 1948, en Corrèze, poète (de 1975 à 1992 sous le nom de plume de Jean-Michel Michelena), critique d’art, essayiste, Jean-Paul Michel est aussi le fondateur des éditions William Blake & Co., lesquelles vont fêter leur trente-cinquième anniversaire. Ses poèmes rassemblés ont été publiés dans la collection Poésie/Flammarion en deux volumes : Le plus réel est ce hasard, et ce feu, (...)

    lire la suite :

  • Solberg et Jean-Michel Jeannot par atelier GuyAnne
  • Nous avons connu Solberg et Jean-Michel Jeannot quand Brigitte nous avait « recrutés » pour exposer avec elle et ses autres graveurs au Salon des Artistes français. Brigitte a poursuivi son action au Salon, puis transmis son poste de Présidente de la section gravure, trop lourd pour continuer sa gravure personnelle et développer son art transposé à la photographie. Elle a tenu toutefois à rester membre du jury, élue par ses condisciples. Depuis, elle y expose ses photos, avec son frère Jean-Michel, (...)

    lire la suite :

  • Arthur Rimbaud, Voyelles, par Gabriel Sivak par temporel
  • Arthur RIMBAUD (1854-1891)
    Voyelles
    A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
    Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
    A, noir corset velu des mouches éclatantes
    Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,
    Golfes d’ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
    Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;
    I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
    Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;
    U, cycles, vibrements divins des mers virides,
    Paix (...)

    lire la suite :

  • Marieke par Guy Braun
  • Temporel : Marieke, tu peins depuis de nombreuses années. Quand nous t’avons connue, dans les années quatre vingt, nous avons été très impressionnés par la qualité de tes aquarelles, mettant en relief le mouvement en un jeu de matière. Tu as toujours donné de la substance à cette transparence qu’est l’aquarelle tout en conservant une sorte d’immatérialité à la représentation, non figurative mais portée par l’observation de substances telles que la pierre ou le bois. Comment, à tes débuts, en es-tu venue à (...)

    lire la suite :

  • Nicole Gdalia par Anne Mounic
  • « Ils avaient lu balbutiamment dans le livre du monde »
    Entretien avec Nicole Gdalia.
    [On peut lire, dans « à l’œuvre », un choix de poèmes de Nicole Gdalia.]
    Anne Mounic : Je voudrais commencer cet entretien en abordant la notion de lieu, qui apparaît très nettement dans le recueil de 1994, La courte échelle / Harmoniques. Vous y parlez du pays de votre enfance, la Tunisie :
    « Enfant
    j’ai grandi dans les
    enivrances des jasmins et
    l’ombrage des palmiers gros
    de fruits de miel » (...)

    lire la suite :

  • Rudi Munger par Guy Braun
  • Entretien avec Rudi Münger, peintre et graveur. Rudi Münger est né à Berne en Suisse alémanique, ville où habitait Paul Klee, dont l’art singulier présenté au musée lui a suscité un étonnement révélateur. Il vit actuellement à Torcy, où se trouve son atelier, et il enseigne la gravure, le dessin et la peinture dans des ateliers « tous publics » à Gagny et à Lagny (Seine-et-Marne).
    Guy Braun : Tu es, comme beaucoup d’artistes, peintre et graveur. Existe-t-il une hiérarchie dans cette double activité ?
    Rudi (...)

    lire la suite :

  • Solberg, impressions photographiques par Guy Braun
  • Nous avions déjà abordé, lors du numéro 4 de temporel, le travail de Solberg, graveur. Nous laissons cette fois-ci la parole à Solberg, photographe.
    Galerie- Photographies
    Après un recul indispensable pour poser un regard plus serein sur mes œuvres, j’aimerais m’entretenir avec vous, cher Guy, des photos les plus secrètes, les plus intimes, parce qu’elle ont un lien sacré avec l’enfance, de par les objets qu’elles représentent ; détail infime, ridicule, touchant, tel ce petit chat en verre bleu, (...)

    lire la suite :

  • El Golem, de Jorge Luis Borges, par Gabriel Sivak par temporel
  • lire le poème original
    Il s’agit un peu de l’exemple opposé à Voyelles ; la voix de Borges récitant son poème est en elle-même une écriture musicale et son interprétation par l’auteur lui-même. La poésie est rythme. As-tu tenu compte de ces composantes ? Si oui, comment ? Le danger pour un artiste, quelle que soit la forme d’expression, c’est l’illustration, le danger de s’abandonner, de coller à l’autre sans apporter, en perdant sa personnalité. D’ailleurs dans certain passages tu laisses à Borges le (...)

    lire la suite :

  • Camille Aubaude invite Anne Mounic à la librairie Wallonie- Bruxelles par
  • « Respiration, ô toi l’invisible poème ! »
    Existence, langue et liberté
    Lecture du vendredi 26 novembre 2010 à la librairie Wallonie-Bruxelles
    Présentation :
    sur l’invitation de Camille Aubaude
    http://temporel.fr/Camille-Aubaude-prose,653
    http://temporel.fr/_Camille-Aubaude_
    Je voudrais commencer par une lecture de trois poèmes du tout dernier recueil, publié par Michel Cosem aux éditions Encres Vives. Je vais lire plutôt que de disserter, car, si l’on cherche trop à théoriser, on risque de (...)

    lire la suite :

  • Claude Vigée : Rêver d’écrire le temps par Anne Mounic
  • Soirée du jeudi 6 octobre 2011 aux éditions Orizons
    Seconde partie de la vidéo || Dernière partie de la vidéo
    *** Nous étions réunis ce soir-là, entre fidèles amis, sur invitation de Daniel Cohen, directeur des éditons Orizons, pour célébrer la parution du dernier livre de Claude. La soirée fut chaleureuse et heureuse. Je voudrais remercier Claude d’être venu, et son fils, Daniel, de l’avoir accompagné, rendant ainsi le déplacement possible et le moment, bien davantage encore que seulement (...)

    lire la suite :



temporel Contact | sommaire par numéro | sommaire par thème | rédaction | haut de page