Retour au format internet
Michèle Finck Première publication: 25 avril 2015

par Anne Mounic


Michèle Finck, La Troisième Main. Paris-Orbey : Arfuyen, 2015.

« Ne plus savoir vivre / sans Ecrire », énonce Michèle Finck dans le premier poème, « Cicatrisation », de son nouveau recueil, entièrement consacré à la musique. Il se compose de sept parties, Vers l’au-delà du son ; Musique : opus neige et feu ; Pianordalie ; Violoncelle psychopompe ; Musique devance l’adieu ; Golgotha d’une femme, et Musique heurte néant. Les morceaux musicaux se rapportent à la musique baroque comme aux œuvres contemporaines, n’excluant pas le jazz. La musique est une « sépulture pour la douleur / Et l’extase. »

Imprimer



Le texte demeure propriété de l'auteur .© temporel.fr
http://temporel.fr | contact@temporel.fr