Retour au format internet
Martine Blanché, poème Première publication: 22 septembre 2014

par Martine Blanché


Croire

A l’ambre qui emprisonne l’insecte
Au ruban bleu tressé dans les nattes
Aux bracelets de laine et pompons multicolores
A la bougie fixée sur le marbre entre les branches d’épicéa
A l’ardeur du piment
A l’or des autels aux colonnes vrillées
A l’ex-voto sur le bois de la croix
Au chant à la Vierge dans le reflet des vitrines de saints
Au corps supplicié du Christ qui se relève
A ceux qui se tordent dans l’abandon
Ne laissant que les rides de leur sourire édenté
Dans le sillon de leur passage.

Imprimer



Le texte demeure propriété de l'auteur .© temporel.fr
http://temporel.fr | contact@temporel.fr